Historique

Fondé en 1972 à Montréal, le cabinet fut constitué en société réelle en 1975 avec la plupart des associés actuels.

Les années ‘70 ont été marquées par de nombreux affrontements entre patrons et syndicats. Les revendications syndicales visaient à améliorer les conditions de travail des personnes salariées tant dans le secteur public que dans le secteur privé. Les syndicats demandaient une amélioration substantielle au chapitre des conditions de travail et des salaires ainsi que des mesures concrètes pour l’amélioration de la santé et la sécurité au travail.

Dans un tel contexte, le cabinet a très rapidement développé une expertise pour la défense des personnes salariées en utilisant les outils juridiques conformes aux attentes des organisations syndicales clientes du cabinet.

À l’origine, le cabinet travaillait avec des syndicats dans les secteurs de la santé et de l’éducation. Il oeuvrait aussi auprès des agriculteurs dans le cadre d’expropriation de leurs terres. Il était déjà présent dans le domaine des télécommunications et des usines pétrolières et pétrochimiques. Depuis, la clientèle du cabinet s’est élargie et couvre maintenant presque toutes les sphères d’activités représentant des associations syndicales tant dans le secteur public que privé.

Enfin, l’arrivée de réfugiés politiques au Québec et au Canada, particulièrement de l’Amérique latine et centrale, a façonné la pratique de certains membres du cabinet.

En 1999, le cabinet s’installe à Québec, en créant une filiale, afin de rencontrer les besoins de sa clientèle. Les membres du cabinet sont impliqués socialement et présents au sein de la communauté juridique. Plusieurs partagent leur expertise en enseignant dans diverses universités. De plus, l’un d’eux a participé à la création de l’Association canadienne des avocats du mouvement syndical (ACAMS), une association d’avocats oeuvrant avec les syndicats permettant ainsi des échanges et un système de réseautage.

Les avocates et avocats du cabinet jouent ainsi, depuis plus de 30 ans, un rôle important dans le domaine du droit du travail, du droit administratif, en matière de respect des dispositions des Chartes des droits et libertés et en droit de la santé et de la sécurité du travail. Aujourd’hui, le cabinet est connu comme un des plus importants dans ces domaines.